Critiques

presse

 

La dépêche du midi

Désireux de contacts et de partage, ces quatre garçons prennent plaisir à intervenir sur la scène de façon pédagogique pour présenter aux spectateurs les spécificités du cor d'harmonie. Ces «quatre fous de cor», dans un programme inédit, allient virtuosité et humour pour conter la belle histoire de leur instrument. N'ayant que peu de littérature pour leur ensemble, les musiciens font eux-mêmes les transcriptions de pages de Beethoven, Weber, Haydn, Rossini, Schumann, Wagner, R. Strauss ou Ravel…

Le cor dans tous ses états, son timbre doux et chaud, capable au besoin d'effets cuivrés, sonores, magnifié dans cet ensemble atypique créé par de jeunes interprètes de valeur, tel est le cadeau de nouvel an offert par Pro Musica.

 

 

Le progrès Haute-Loire

La Chaise-Dieu. Pour l’ouverture de l’édition 2014, mercredi, le quatuor de cors d’harmonie HORNormes a donné des représentations au Puy-en-Velay, Saint-Paulien, Félines et dans la cité du berceau du festival.

L’objectif était de rendre la musique classique accessible à toutes les tranches d’âges et à tous les niveaux sociaux, mais aussi de stimuler la découverte et la curiosité. Sur le parvis de l’église de Félines, villageois et estivants ont partagé la même émotion.

 

 

Ariegenews

Cette passion du partage avec tous, commune aux quatre membres de HORNormes, conduit chacun à prendre la parole dans les concerts pour présenter aux spectateurs les spécificités du cor d’harmonie peu connues du grand public.
Le programme, consacré à l’histoire du cor à travers les genres, les styles et les époques, est forcément inédit. S’il existe des pages admirables pour solos de cors (l’instrument a fasciné de nombreux compositeurs de la musique baroque à la musique contemporaine), rien n’ayant été écrit pour une formation de quatuor, les musiciens font eux-mêmes les transcriptions. 
Ils deviennent tour à tour Fidelio avec Beethoven ou Siegfried avec Wagner ; ils invitent aussi Weber, Haydn, Rossini, Schumann, Ravel… pour nous faire apprécier le cor dans tous ses états, sans se priver d’avoir recours à l’humour, parce qu’on peut jouer avec la plus grande exigence et ne pas se prendre au sérieux. 

 

 

Voix de l'Ain

Entretien avec Camille Marchalot, coordinatrice du festival Cuivres en Dombes :

" (...) Un coup de cœur personnel, c’est le quatuor de cor HORNormes. Ce sont quatre jeunes cornistes talentueux, pleins d’énergie, ils font eux-mêmes les arrangements. Ils veulent faire découvrir leur instrument. À titre individuel, ils ont déjà un très beau parcours. "

 

 

FRANCE 3

Le Quatuor HORNormes : quatre musiciens bien dans leurs cors...

Du 18 au 20 août 2016, le quatuor HORNormes composé de quatre jeunes joueurs de cors, a joué quelques sérénades à La Chaise-Dieu et dans les villages alentours  pour apporter la musique à ceux qui ne viendraient pas naturellement au Festival.

L'ensemble existe maintenant depuis plus de trois ans et est composé d'amis de longue date, qui se sont rencontrés il y a une dizaine d'années lors d'un stage. Le résultat est là, et avec le sourire en plus.

 

École de musique EUTERPE

Lorsque la musique symphonique et l’opéra s’invitent dans l’intimité du salon de musique, c’est pour nous faire revivre les moments les plus romantiques du grand répertoire. Aux commandes de ce programme chambriste hors normes, un quatuor bien-nommé composé de quatre cors. Coïncidence des plus heureuses puisque c’est à ce pupitre d’orchestre précisément que les compositeurs ont confié certains de leurs thèmes les plus chers !

Démarrage en fanfare, donc, où l’on découvrira l’épopée fantastique d’un instrument exigeant en diable, racontée par quatre jeunes virtuoses formés à l’école de deux grands noms du cor. Quatre amis qui prendront tous les risques pour se faire les champions des partitions les plus célèbres dans lesquelles le cor est – toujours – chargé de sauver le monde.